• Amplepuis : Château de Rochefort


     <o:smarttagtype namespaceuri="urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" name="metricconverter"></o:smarttagtype>

    CHÂTEAU DE ROCHEFORT<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    (Château de Rochefort 14ème/17ème : pavillon d'entrée (IMH) ; 4 tours quadrangulaires, portail Louis XIII à mâchicoulis, douves; belle allée de frênes.)

    <o:p> </o:p>

    Le château de Rochefort est situé à trois kilomètres à mi chemin entre le Col du Pin Bouchain et la ville d’Amplepuis.

    <o:p> </o:p>

    Propriété du Capitaine de Vaisseau Cousturier et de madame, ce château ne se visite pas. Prendre la route goudronnée partant du rond-point de la place Belfort en direction de Rochefort, longeant le parcs des sports H. Malatray puis, par le chemin de Bagatelle, le hameau de la Juliennerie et les ombrages des bois, on arrive au château qui se situe à environ 3 kms du bourg.

    <o:p> </o:p>

    Il y a encore des douves qui de trois côtés, protègent la demeure seigneuriale, 4 tours et un beau pavillon avec échauguette et pierre en bossage. Les toits à la française présentent des dessins en forme de lignes brisées. Ils furent restaurés en 1984.

    <o:p> </o:p>

    Une légende 

    Le Pré de la Dame : il existe devant le château, un terrain ainsi nommé. La présence d’eau fait que souvent les matins, l’endroit est enveloppé de brume plus ou moins épaisse. Si par malheur l’on devine dans le brouillard la silhouette de cette Dame Blanche prénommée Gertrude, c’est l’annonce d’un décès prochain parmi les habitants du château.

    <o:p> </o:p>

    On trouve, en 1265, un Arthaud de Rochefort, le plus ancien seigneur connu.

    En 1384 un seigneur de Rochefort prête hommage à Édouard II de Beaujeu.

    1400 – Rochefort appartient à la maison de Sarron.

    1575 – Le domaine est vendu à Claude Rébé.

    Dans l’ancienne église d’Amplepuis il y avait une chapelle Sainte Radegonde, de Rochefort. C était l’époque où l’on commença à raconter la légende du Pré de la Dame.

    En 1606, Benoît de Pomey, secrétaire à la Chambre du Roi, achète la seigneurie et y fait des embellissements : tours, pavillon d’entrée, etc. Il existe une prison.

    En 1632, bénédiction de la chapelle qui existe dans la tour Est.

    <o:p> </o:p>

    Rochefort passera sans trop de dommages la période révolutionnaire.

    Après les DE POMEY qui donneront deux maires à Amplepuis, viendront les DE VARAX car, en 1876, Adèle Jeanne de Pomey épouse le comte Paul de Varax et ils habiteront Rochefort.

    <o:p> </o:p>

    Paul de Varax écrira une « Histoire d’Amplepuis » en 1896 et fouillera le site du Terrail situé à <st1:metricconverter productid="1 km" w:st="on">1 km</st1:metricconverter> de là, vaste champ de fouilles d’où on été extraits des tessons de poteries gauloises et Gallo-Romaines.

    <o:p> </o:p>

    La famille DE LEMPDES hérite d’Agarithe et de Hugues de Varax, puis la seigneurie devient la propriété des occupants actuels qui redonnent vie au château en faisant de grosses réparations et en dessinant de très beaux jardins à la française.

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :