• Chapelle du Relais Royal de La Fontaine à Machézal


    Illustration : la flèche blanche indique où le sanctuaire fut probablement aménagé au 1° étage de ce bâtiment où existaient plusieurs "niches" à statues
     

    UNE CHAPELLE AU RELAIS ROYAL DE <st1:personname productid="LA FONTAINE A" w:st="on"><st1:personname productid="LA FONTAINE" w:st="on">LA FONTAINE</st1:personname>  A</st1:personname> MACHEZAL<o:p>

     </o:p>

    Vers la fin du XVIème siècle le hameau de <st1:personname productid="LA FONTAINE" w:st="on">la Fontaine</st1:personname> remplace l’ancienne paroïkia de Dioclétiens au Col de <st1:personname productid="la Chapelle" w:st="on">la Chapelle</st1:personname> et devient le Relais Royal officiel sur le Grand Chemin de Paris à Lyon.

    <o:p> </o:p>

    Les progrès rapides des moyens de transport font de cette voie « la route la plus fréquentée du royaume ». Les services réguliers de Chaises de Poste s’y arrêtent pour la relève des chevaux par des soins vigilants des Chevaucheurs du Roy, tels Jehan Bonnebaud (1596), puis Jean Chenaud. Une grande activité artisanale et commerciale s’y déploie. On compte jusqu’à trois auberges dont celle des « Trois Rois » qui s’y sont arrêtés (Henri IV, Louis XIII, et Louis XIV).

    <o:p> </o:p>

    Les habitants décident avec l’accord du curé de Chirassimont dont dépend alors la paroisse de Machézal, de construire une chapelle.

    Camille de Neuville en visite le 13 avril 1660 note :

    « Dans le détroit de cette paroisse, à un hameau dit de <st1:personname productid="LA FONTAINE" w:st="on">la Fontaine</st1:personname>, il y a une chapelle où les habitants font dire messe souvent ».

    <o:p> </o:p>

    Nous avons retrouvé dans les Registres de Catholicité de Chirassimont le compte-rendu de mariage qu’on y a célébrés :

    « Le 24 novmbre 1727, sieur Pierre Verrière époux advenir d’une part et Delle Pierrette Lépinasse advenir d’autre part, après avoir publié deux fois, ne s’étant trouvé aucun empêchement canonique de part et d’autre, ayant obtenu dispense d’un banc (sic) avec la permission de bénir dans la chapelle de <st1:personname productid="LA FONTAINE" w:st="on">la Fontaine</st1:personname> datée du septième novembre par Mrg de Sinope et après avoir reçu la remise de Mr le curé de St Symphorien datée du vingt trois dudit – signé Pinet – ont reçu la bénédiction nuptiale et ont été unis par le sacrement de mariage en face de notre Mère <st1:personname productid="la Saincte Eglise" w:st="on"><st1:personname productid="la Saincte" w:st="on">la Saincte</st1:personname> Eglise</st1:personname> ce jourd’hui vingt quatre dudit mois de novembre de l’année mil sept cent vingt sept par moy curé dudit lieu…

    <o:p> </o:p>

    L’autre cérémonie rapportée dans le document précité s’y déroule le 24 janvier 1746 :

    « Noble Gabriel Ducarre avocat au Parlement, Conseiller du Roi, Juge, prévôt chatelain royal des chatellenies de Chateauneuf et du Bois Ste Marie d’une part et Pierrette Thivend fille de noble Claude Thivend avocat au Parlement, Conseiller du Roi, Contrôleur  général des Finances, Domaines et bois de <st1:personname productid="la G←n←ralit←" w:st="on">la Généralité</st1:personname> de Lyon et de Dame Benoîte Lépinasse demeurant en la paroisse de Machézal d’autre part… ont reçu la bénédiction nuptiale dans <st1:personname productid="la Chapelle" w:st="on">la Chapelle</st1:personname> de <st1:personname productid="LA FONTAINE" w:st="on">La Fontaine</st1:personname>, paroisse de Machézal par moy soussigné curé dudit lieu… Signé – Paule curé -.

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :