• ENTRE CHIENS ET NOUS

     

    ENTRE CHIENS ET NOUS

     

     

    Luxueuse brochure grand format de 25 pages couleurs éditée en mars 1991 par EDF-GDF et LA POSTE pour les personnels en relations « sur le terrain » avec des clients.

    Les illustrations (grandes)  de chiens, une douzaine sont de Danielle Beck  http://danielle.beck.free.fr/

     

    La préface de Philippe Aussourd et de Jean-Pierre Zabern

     

    « Électriciens, gaziers, facteurs, vous êtes soumis au même risque d’être mordus par les mêmes chiens des mêmes clients chez qui vous vous rendez quotidiennement dans l’exercice de vos diverses fonctions.

     

    Dans le passé, nos établissements respectifs, mais chacun pour leur part, ont  déjà eu l’occasion de réaliser des actions préventives sur le sujet.

     

    Ce risque est toujours d’actualité et nous avons voulu cette fois marquer une volonté commune en mettant à votre disposition cette brochure. Elle vous permettra de mieux comprendre le comportement de ceux que l’on considère le plus souvent comme les plus fidèles compagnons de l’homme, même si parfois certains peuvent avoir la dent dure ou le croc agressif.

     

    Il existe de nombreux ouvrages sur les règles de savoir-vivre…et nous vous proposons, de la même manière, des informations pour entretenir les meilleures relations possibles…entre chien et vous »

     

     

     

    Ce qu’il ne faut jamais faire, face à un chien inconnu

     

    ·        Le surprendre

    ·        L’inquiéter par des mouvements brusques

    ·        Courir

    ·        L’acculer dans un coin sans possibilité de fuite

    ·        S’approcher s’il est attaché (quand il est tenu en laisse ou enchainé à sa niche).

    ·        Avancer la main vers lui ou essayer de le toucher.

    ·        Le troubler dans son sommeil, au moment de son repas, ou, s’il s’agit d’une chienne quand elle s’occupe de ses petits.

    ·        Lui faire mal  (même involontairement en lui marchant sur la queue, par exemple).

    ·        Crier, siffler, émettre des sons trop forts ou trop strident (n’oubliez pas qu’il a l’ouïe sensible)

    ·        Avoir une attitude de domination (en se penchant sur lui, en l’enjambant, en lui caressant la tête ou le dos)

    ·        Le regarder fixement dans les yeux

    ·        Avoir peur et le montrer

     

    Et maintenant bonne chance à tous :

     

    1.     sachant qu’un propriétaire vous dira toujours que « c’est la première fois que son chien mord quelqu’un ». Il faut un début à tout !

    2.     Qu’à la campagne, en vélo ou en mobylette si le chemin fait un détour pour rejoindre la route, un chien agressif se lancera a vos trousses et n’hésitera pas à « couper » à travers les près pour vous mordre ; il vous faudra alors avoir de bons mollets ou un moteur puissant pour éviter un gros problème.

    3.     A la campagne en voiture (époque des 4 L) les pneus doivent être bien gonflés. Les dents d’un gros chien peuvent facilement les « crever » et pour peu que la ferme soit isolée, il vous faudra peut-être attendre plusieurs heures le retour des propriétaires pour être libéré, sans compter que le chien n’arrêtera pas d’aboyer et de sauter pattes en avant sur la carrosserie de votre portière.

    4.     Si sur une porte de couloir est accroché un panneau « attention aux chiens » bien pensé qu’il peut y avoir un chien attaché et un autre détaché, pour avoir mal apprécié cette subtilité une de mes fesses en a fait la douloureuse expérience.

    5.     Attention également aux boîtes aux lettres basses sur un petit muret. C’est justement quand vous vous penchez en avant pour introduire le courrier dans la fente et que votre visage se trouve au plus près de la clôture que le cabot surgit sans bruit et vient essayer de vous mordre le nez.

    6.     Dans les immeubles, méfiance !!! avec l’étiquette :  « attention au chien » . Tu sonnes, pas d’aboiement, pas de bruit de pas, et à l’invitation « entrer » tu ouvres la porte et du tombe nez à nez avec un Danois plus grand que toi, qui ne demande qu’à jouer en te mettant brusquement les pattes sur la poitrine et te léchant le visage avec sa langue râpeuse…Surprenant.

    7.     Chien sympa : après plus de 6 mois de tournée j’étais devenu ami d’un  Mastiff,on le dit descendant de ces molosses romains qui combattaient dans les arènes ... « César » devait pesait dans les 80 kilo, rien que du muscle, personne ne se risquait à rentrer dans la cour sauf moi (mais sous la surveillance de ses maîtres). Comme la plupart des chiens, il était très intelligent et avait compris que j’allais prendre un café et qui dit café, dit sucre et lui des sucres il en prenait trois. Le seul inconvénient à ces visites, il me fallait me brosser pendant 5 minutes pour me débarrasser de ses poils collés sur mon pantalon bleu.

    8.     Autre chien sympa : un Loulou de Poméranie, chaque jour il faut sonner et lui donner dans la gueule le courrier   à monter à ses maîtres.  S’il échappe une lettre, il redescend la chercher aussitôt. C’est son activité principale de la journée et si le facteur ne s’arrête pas (remplaçant). Il reste morose pendant plusieurs heures.

     

     

    NOTA : Les médecins généralistes dans les visites à domicile sont souvent mordus et parfois très gravement.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :