• Histoires d'historiens

     

    C’était hier : Journée d’études du 8 décembre 1992<o:p></o:p>

    HISTOIRE D’HISTORIENS<o:p>
     </o:p>

    Pour une longue journée de réunion, ce fut la vie de château, celui de Beaulieu à Riorges, avec tout à côté, le restaurant « le Beaulieu », la rivière de Renaison, les beaux arbres et fleurissement du parc, vraiment ce coin du Roannais porte bien son nom.

    Le président Jean Caboste ouvre la séance en rappelant le souvenir de ceux qui sont disparus, Émile Coquard, Marcel Goninet, et Georges Pourrat.

    Bilan très positif de la sortie du groupe à Lyon et constatation, par des voyages, les découvertes inépuisables dans l’histoire et dans la nature que le monde est un bijou qui n’est pas avare de sa   beauté.

    Tel est le sentiment qui émanait de la trentaine de passionnés, fouilleurs d’archives, rats de bibliothèques qu’elles soient locales, départementales ou bien privées, ce qui est un privilège.

    Les thèmes sont infinis, et les uns aidant les autres dans le meilleur esprit, avec photos et cartes postales anciennes pour illustrer l’histoire de la poste à Roanne avec ses déplacements dans le centre de la ville. Un complément à l’histoire de Saint-Haon-le-Chatel ; recherches sur les confréries religieuses ; les mots du Moyen-âge, les métiers, les charlatans, les rebouteux. Un nombre impressionnant de livres sur les passages des cirques dans notre région, des anecdotes croustillantes comme ce crocodile jeté dans <st1:PersonName productid="la Loire" w:st="on">la Loire</st1:PersonName> près du lieu où les lavandières tapaient du battoir. La curiosité en éveil par l’existence de ces souterrains gaulois ou druidiques genre de tumulus dans le secteur de Saint-Nicolas-de-Biefs ; recherche des lieux mégalithiques et reconstitution historique. Le plus ancien vitrail de la région peut-être même du département se trouve dans l’église Saint-Etienne à Roanne, il daterait de 1530-1540, voué à Saint-Sébastien qui menait pendant un temps le même combat que Saint-Roch contre la peste. Le Renaison dans sa splendeur et son utilité qui continue à désaltérer Roanne avec l’eau la plus douce de France ; Tous les moulins, les scieurs, teinturiers, tanneurs, lavoirs, les biefs, les écluses, les roues à aubes faisaient tourner les moulins à huile, les pommes produisaient du cidre, écrasées par ces mécaniques. Toutes les usines situées sur le cours du Renaison, où des béals  servaient de force motrice.

    Une étude sur l’Égypte montre à l’évidence que le groupe ne reste pas cantonné dans son petit coin. Des idées de sujet pour lesquels il ne faut pas attendre la disparition de ceux qui ont vécu cette période difficile : histoire de combattants d’Algérie par les Roannais ou d’Indochine. Dans un autre domaine l’histoire des couleurs, sujet technique et scientifique, surement intéressant ; les historiens ont évoqué une industrie éphémère issue du Roannais : les « robes en papier », un thème qui ne  froisse personne.

    Dans le domaine des réalisations, celle de l’Association des Chemins du Passé de Saint-Symphorien-de-Lay, en accord avec la municipalité pour faire dans l’immeuble du Relais de poste de <st1:PersonName productid="la T↑te Noire" w:st="on"><st1:PersonName productid="la T↑te" w:st="on">la Tête</st1:PersonName> Noire</st1:PersonName>, à l’horizon 1994 : le musée de <st1:PersonName productid="la Route. Cinq" w:st="on">la Route. Cinq</st1:PersonName> salles relatant la route, les personnages historiques, cartes postales anciennes agrandies dont un très grand nombre de prêtes. <o:p></o:p>

    Le Centre d’études publiera bientôt les recueils de travaux de mémoires de Jean-Guy Girardet et Maryline Motet de Régny, en préparation, l’histoire de Saint-Just-<st1:PersonName productid="la Pendue" w:st="on">la Pendue</st1:PersonName> et le château de Forest à Lay.<o:p></o:p>

    Un projet qui prend forme, un livre sur les trésors des Montagnes du Matin avec des photographies à faire rêver, une merveille pour notre canton.<o:p></o:p>

    Commencée dès 9 heurs pour se terminer à 17 heures, cette journée de réunion du Club des historiens Albert Boudot est une des plus enrichissantes pour mieux connaître notre belle région.




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :