• Hommage à Michel Serrault



     

    Sur cette photo de janvier 1956, prise au cabaret « Chez Gilles » nous pouvons reconnaître : … Françoise Dorin, Claude Piéplu, Henri Garcin, Jean Poiret, Cora Vaucaire, Jacques Brel, Michel Serrault…<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    SERRAULT  Michel<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Né à Brunoy en 1928, venu du cabaret comme son complice Jean Poiret, il débute dans un film avec Robert Dhéry : Ah ! Les belles bacchantes (Jean Loubignac, 1954) une carrière d’amuseur qui culminera avec la cage aux folles (E. Molinaro, 1980). A côté de dizaines de pochades anodines, il révèle un côté plus grinçant dans plusieurs films de Jean Pierre Mocky : les Compagnons de <st1:PersonName productid="la Marguerite" w:st="on">la Marguerite</st1:PersonName> (1966) ; Un linceul n’a pas de poche (1974) ; l’Ibis rouge (1975)  avant de faire surgir le malaise ou la folie dans les ambiances policières de Bertrand Blier : Buffet froid (1979), Claude Chabrol : les Fantômes du chapelier (1982) et surtout Claude Miller : Garde à vue (1981) ; Mortelle Randonnée (1983).<o:p></o:p>

    Il a également interprété : Bébert et l’omnibus (Yves Robert 1963), Le Roi de cœur (Ph. De Broca 1967) ; Moi, y’en a vouloir des sous (J. Yanne, 1973), Préparez vos mouchoirs (Bertrand Blier, 1977), l’Argent des autres (Ch. De Chalonge, 1978), les Quarantièmes rugissants (Ch. De Chalonge, 1982), Le Bon Plaisir (F. Girot 1984), A mort l’arbitre (Jean Pierre Mocky 1984), Les Rois du gag (Claude Zidi, 1985), On ne meurent que deux fois (J. Deray 1985), Mon beau-frère a tué ma sœur (J. Rouffio, 1986), Le Miraculé (Jean Pierre Mocky 1987)…… et la liste est longue encore.<o:p></o:p>

    Dictionnaire du cinéma français (France Loisirs 1988)<o:p></o:p>

    MERCI MONSIEUR SERRAULT DE SI BIEN NOUS DIVERTIR<o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :