• L'EAU DECHUE DES BENEDICTES DU COUVENT DE PRADINES

     

    L’EAU  SOUVERAINE,  DECHUE

     

    Fabriquée depuis 1820 à Pradines par les sœurs bénédictines, l’eau souveraine a été retiré de la vente en mai 1992, suite à un arrêté ministériel interdisant tous les produits à base de germandrée petit–chêne, une des 34 plantes médicinales entrant dans sa composition.

     

    Pendant plus d’un siècle et demi, des milliers de bouteilles d’eau souveraine fabriquées par les sœurs bénédictines de l’abbaye de Pradines ont été vendu en pharmacie. A Roanne, dans la région, roannaise, dans certains départements limitrophes et même au-delà. On lui attribuait des vertus « toniques », digestives et circulatoires. De l’avis même d’anciens consommateurs ou de pharmaciens, ses vertus étaient aussi étendues qu’appréciées et bien réelles.

    Ce vin médicamenteux ou eau des bénédictines, comme le stipulait l’étiquette, était un mélange d’alcool et de 34 plantes aromatiques.

    Parmi elles, l’absinthe, le thym, le cassis, la verveine, la camomille, la menthe, la sauge, le tilleul, le millepertuis, l’arnica, la mélisse et la germandrée.

    C’est cette dernière qui allait être à l’origine de son retrait de la vente et de la fermeture du laboratoire.

     

    Comme le rapporte un magazine spécialisé, l’observation de sept cas d’hépatites aigües survenus après administration de germandrée sous formes de gélules ou de tisanes, six spécialités à base de germandrées ont été retirées du marché. Un arrêté ministériel du 12 mai 1992  a élargi cette interdiction «  en portant interdiction d’exécution et de délivrance de préparations magistrales ou autres préparations à base de germandrées petit-chêne ».Cette plante médicinale a également été inscrite sur la liste 1 des substances vénéneuses pour éviter sa distribution dans les herboristeries.

     

    A usage interne, elle se prenait avec de l’eau pure ou dans de l’eau chaude sucrée. A usage externe, elle pouvait s’appliquer localement en bain ou avec des compresses sur les contusions légères, les foulures ou les piqûres d’insectes. Autant d’indications précisées sur la notice. Trois bouteilles étaient proposées à la vente, en 200, 400 et 700 millilitres à des prix de 25, 50, et 75 francs.

     

    Le retrait ordonné par le ministère de la Santé de tous les médicaments ou produits parapharmaceutiques contenant de la germandrée a signé la fin d’une tradition séculaire en même temps qu’elle enleve aux sœurs bénédictines une appréciable source de revenue.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    minouche
    Vendredi 6 Mai 2011 à 09:50
    je recherchais en vain cette eau qui était extraordinaire pour tous les bobos des enfants et des grands
    surprenante pour les coups. je l'utilisais en usage externe et c'était fabuleux. Je regrette d'autant plus sa disparition qu'elle était source de revenus de ce couvant - pourquoi ne pas l'avoir transformée en crème - elle rendait beaucoup de services. interdire cette eau et autoriser si longtemps le médiator, vraiment qui sont nos dirigeants et responsables ? ...
    2
    TESTENOIRE Profil de TESTENOIRE
    Samedi 7 Mai 2011 à 10:57
    Se soigner avec les plantes, une concurrence déloyale presque gratuite, ennemie jurée de trop nombreux médecins qui ont fait fermer les herboristeries, pour protéger la vente des médicaments produits par les Laboratoires et "pomper" ainsi l'argent de la Sécu.
    Honte à eux : Médiator, Hormones de croissance, sang contaminé, vaccin hépatite B, seins siliconés etc...

    Bien amicalement
    Bernard
    3
    mandrake51
    Vendredi 22 Février 2013 à 13:12
    Oui il existait aussi une crème et la toile souveraine qu'on pouvait appliquer sur une plaie. Cela permettait de cicatriser très très vite. Absolument formidable ! Cette interdiction est une bétise absolue. Vous remarquerez que les essences natuelles utilisées pour les parfums disparaissent aussi, dénaturant totalement JICKY ou SHALIMAR de Guerlain, par exemple. Et comme par enchantement se développent toutes les essences synthétiques fabriquées par les laboratoires pharmaceutiques ..... !!!!!! 
      • TESTENOIRE Profil de TESTENOIRE
        Mardi 26 Février 2013 à 12:05
        Bonjour, Je suis entièrement d'accord avec vous, tout pour le fric avec du synthètiques très cher; bannis les remèdes de grands-mères, les herbes qui font du bien (contre les piqures d'insectes par exemple), les diverses toiles et onguents (souvent venant du clergé) qui soignaient efficacement de "petits bobos" et boutons divers (furoncles), l'embrocation et la graisse de marmotte pour les douleurs musculaires après des efforts sportifs intenses etc. Je suis également furieux contre ces mêmes laboratoires qui nous ont fait prendre pendant des annéees des médicaments très onéreux ,inefficaces voir dangereux puisque inscrits sur des listes de médicaments à proscrire. Sans parler des malades ne guérissant que très lentement et pour cause, pendant que le coût des traitements asséchait la Sécurité Sociale. Bien amicalement Bernard
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :