• LA CHANDELEUR

     
     

    LA CHANDELEUR

    La Chandeleur, qui a été longtemps une fête chômée, est restée célèbre par son nom et sa date pour nos populations agricoles et elle a donné lieu à de nombreux proverbes populaires.

    En voici quelques-uns que nous avons recueillis, dans diverses provinces de France.

    • A la fêté de la Chandeleur les jours croissent de plus d'une heure. Et le froid souffle avec douleur.
    • Etrennes d'honneur durent jusqu'à la Chandeleur.
    • Si à la Chandeleur il fait beau, y'aura du vin comme de l'eau.
    • Le jour de Chandeleur, quand le soleil suit la bannière. L'ours rentre dans sa tanière,
    • La Chandeleur claire, laisse Un hiver arrière.
    • Selon des anciens si le soleil clair luit, à la Chandeleur vous croirez, qu'encore un hiver vous aurez.
    • Quand la Chandeleur luit, l'hiver quarante jours s'ensuit.
    • Un  paresseux hiver,  disait au laboureur : Je ne manquerai d'arriver au plus tard à la Chandeleur.
    • La Chandeleur noire, l'hiver fait son devoir.
    • La Chandeleur trouble, l'hiver redouble,
    • Si l'hiver ne fait son devoir en mois de décembre et janvier, Au plus tard il se fera voir, dans le deuxième février.
    • C'est à la Chandeleur, que toutes bêtes sont en horreur.
    • Autant l'alouette chante avant la Chandeleur, autant se tait après.

    On dit communément qu'il faut manger des crêpes le jour de la Chandeleur, si l'on veut avoir de l'argent toute l’année.

    Il est bien entendu que je ne donne ce dicton que pour ce qu'il vaut, parce que j'ai la conviction que le meilleur moyen sinon le seul d'avoir de l'argent toute l'année, est d'en dépenser moins qu'on n'en gagne. Mais les crêpes sont toujours bonnes.

    Mais d'où vient donc la Chandeleur ?  

    http://users.skynet.be/la_cuisine_belge/dossiers/crepes-chandeleur.htm

    Le mot de Chandeleur vient de "candela", voulant dire" la chandelle".

     Cette fête est liée à la lumière, mais aussi à la purification, la fécondité et la prospérité. Elle commémore la Présentation de Jésus au Temple, à Jérusalem, 40 jours après sa naissance. C'est une coutume hébraïque qui voulait que les premiers-nés fussent consacrés au Seigneur.

     

     Le jour de la Chandeleur, on bénissait des cierges à l'église et on les ramenait au foyer. On les allumait pendant les orages pour écarter la foudre, dans la chambre d'un mort pour apaiser les mauvais esprits, on les faisait brûler aussi pour les semailles et on les portait en procession à travers les champs et les vignobles.

     Au Moyen-Age le jour de la Chandeleur représentait la fin de l'hiver et l'entrée dans la nouvelle saison.

    Ronde et légère, elle rime avec bonheur

    Pourquoi des crêpes à la Chandeleur ?

     La coutume des crêpes est née de la survivance d'un mythe lointain se rapportant à la roue solaire. Son disque d'or nous rappelle en effet le soleil !

    Dans le sud de la France, elles sont parfois remplacées par des beignets de forme ronde. Eux aussi, notez... sont ronds et dorés.

     La crêpe de la Chandeleur doit être faite de froment provenant de la moisson précédente. On peut en empiler sans craindre la famine car bientôt les champs reprendront vigueur et leur blondeur.

    Les légendes de la Chandeleur

    Autrefois, dans les campagnes, on faisait sauter la première crêpe sur le dessus d'une armoire pour protéger la future récolte de l'année de la moisissure.

     Faire sauter une crêpe de la main droite et tenir une pièce (euro) de la main gauche assurera la prospérité à tous. Les jeunes filles qui souhaitent se marier doivent faire sauter la crêpe six fois de suite sans la faire tomber, d'après la légende, elles rencontreraient le fiancé idéal dans l'année. (Mieux vaut s'exercer à l'avance au risque de rester célibataire.)

    La Chandeleur est l'occasion de faire sauter les crêpes en s'amusant et en régalant petits et grands.

    Quant au Québec, la tradition veut que le 2 févier, on ne fasse pas de lessive ni de repassage, mais des crêpes avec une pièce de monnaie dans la main pour que l'abondance soit d'actualité toute l'année.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :