• LA LEGION D'HONNEUR POUR ROANNE

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    ROANNE<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

       Certes les Autrichiens occupèrent les halles  en 1815, mais leur surprise avait été grande une année plus tôt, lorsque, commandés par le général Hardegg et s’apprêtant à prendre Roanne, ils en trouvèrent le pont d’accès coupé. 700 hommes à peine tinrent tête ainsi dix-sept jours durant devant 13 000 ennemis avec pour seul défense, 2 canons et un immense courage.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ouvrage (Villes, Emblèmes et Collectivités décorés de LA LEGION D’HONNEUR)<o:p></o:p>

    Éditions B.O.R.E. Paris 1976<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    N° 129 LE MONOTEUR UNIVERSEL 8 MAI 1864<o:p></o:p>

          JOURNAL OFFICIEL DE L’EMPIRE FRANÇAIS<o:p></o:p>

         Dimanche 8 MAI 1864<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    NAPOLEON,<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Par la grâce de Dieu et la volonté nationale, Empereur des Français,<o:p></o:p>

    A tous présents et a venir, salut :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

       Vue la requête présentée par la ville de Roanne (Loire), tendant à obtenir l’autorisation d’ajouter à ses armes une croix de la Légion d’honneur :<o:p></o:p>

       Voulant perpétuer le souvenir de la résistance énergique opposée, en 1814, par cette ville à l’invasion des armées étrangères :<o:p></o:p>

       Sur le rapport de notre garde des sceaux, ministre de la justice et des cultes,<o:p></o:p>

       Avons décrété et décrétons ce qui suit :<o:p></o:p>

       Art. 1er. – La ville de Roanne (Loire) est autorisée à ajouter à ses armes la croix de la Légion   d’Honneur.<o:p></o:p>

       Art. 2. – La ville de Roanne ne pourra faire usage desdites armoiries qu’après paiement des droits du sceau attachés à cette addition.<o:p></o:p>

       Art. 3. – Notre garde des sceaux, ministre et des cultes, est chargé de l’exécution du présent décret.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

                                    Fait au palais des Tuileries, le 7 mai 1864<o:p></o:p>

                                                 NAPOLEON ;<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Par l’Empereur :<o:p></o:p>

        Le garde des sceaux,<o:p></o:p>

    ministre de la justice et des cultes :<o:p></o:p>

    J. BAROCHE<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :