• Un tour du quadran

     
     

    UN TOUR DU CADRAN

    <o:p> </o:p>

    Dans son roman « Un tour du Cadran » paru en 1987, Albert Oriol, sous le pseudonyme d’Albert Ma-Loire, choisi par sa fidélité à son département d’origine (Il est né à Saint-Etienne) réserve une large place à plusieurs régions qui lui sont familières.

    Le Forez de son enfance, puis des combats de la Libération, Lyon où il fit ses études (Ecole normale Gerson). Le Massif Central enfin par ses grands-parents originaires d’Ambert et de sa filiation avec le compositeur Emmanuel Chabrier…

    Albert Oriol-Maloire entend camper le visage de cette partie de France aux mille facettes, aussi attachantes que diverses.

    <o:p> </o:p>

    La première page, de son chapitre premier de cette nouvelle est la suivante :

    DU SANG SUR LA NEIGE<o:p> </o:p>

    « Hier soir vendredi vers 18 h 30, sans doute trompé par l’épaisse couche de neige assez inhabituelle dans notre région, un automobiliste qui avait emprunté la nationale 82 venant de Saint-Etienne, a heurté de plein fouet, au bas de la descente de Vendranges, un arbre et une borne kilométrique au carrefour de la nationale 83 et départementale 504.<o:p></o:p>

    Après les constatations d’usage par la brigade de gendarmerie locale, dont l’adjudant s’était rapidement porté sur le lieu de l’accident, le conducteur qui a été l’objet de graves blessures et de contusions multiples, à été acheminé sur la clinique Saint-Joseph de Roanne pour y subir plusieurs interventions.<o:p></o:p>

    Le chirurgien, le docteur Alexandre, n'a pu donner d’autre détail sur les fractures et leurs conséquences, estimant l’état du  blessé assez préoccupant.<o:p></o:p>

    Il s’agit de… <o:p></o:p>

                                             L’Echo du Roannais

    <o:p> </o:p>

    Bien sur les puristes ne s’y retrouvent pas dans les routes ! Mais il ne s’agit que d’une « nouvelle ». Toutefois à la lecture de l’ouvrage la clinique Saint-Joseph  d’identifie complètement à l’ancienne clinique Bellevue du faubourg Clermont à Roanne, aujourd’hui maison de retraite.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :