• VENDRANGES DECES DE MME GOUTEBARON

    DECES GOUTTEBARON - Copie
     

    Guy Lévis Mano, né le 15 décembre1904à Saloniqueen Turquie, mort le 25 juillet1980à Vendrangesdans la Loire, est un poète, traducteur, typographe, éditeurfrançais. Il est connu aussi sous le pseudonyme de Jean Garamond  [

    ]

    Il fut de 1923à 1974sous le sigle GLM un éditeurde poésie.

    Typographepar passion, imprimeuret poète, Guy Lévis Mano compose lui-même et imprime des ouvrages et des plaquettes sur des papiers de grande qualité, avec plusieurs tirages dont certains sur des papiers de couleur pastel unie. Ses livressont fréquemment illustrés par des dessinateurs et des peintres aujourd'hui célèbres. Il attache un grand prix au choix des caractères, à la mise en page - en harmonie avec le support papier - et à l'illustration, ce en quoi il est un éditeur innovant.

    Poète lui-même, son œuvre, qu'il édite tout au long de sa vie, est profondément marquée par cinq années de captivité en Allemagne comme prisonnier de guerre durant la Seconde Guerre mondiale.

     

    DECES GOUTTEBARON 1
    Guy Lévis Mano fut également traducteur de poètes étrangers, espagnols.

     

    « Lorsque la passion de donner l'existence à un recueil de poèmes s'unit à la connaissance de la poésie et de l'art d'imprimer, cela nous apporte d'admirables réussites et rétablit l'objet dans sa plénitude durable. Guy Lévis Mano est le seul aujourd'hui qui satisfasse à ce souci hautain. Il y consacre sa foi, sa compétence, sa générosité et son enthousiasme. […] L'oasis GLM sur la carte de la Poésie, c'est l'oasis des méharistes de fond ».

    Une collection des ouvrages édités par GLM, les plaques et la presse des éditions sont exposées dans un musée Guy-Lévis-Mano créé par la fondationRobert Ardouvin de Vercheny, dans la Drôme.

    Une Association Guy-Lévis-Mano[gère le fonds des ouvrages encore disponibles et diffuse l'information sur Guy Lévis Mano et sur son œuvre.

    Je me suis laissé dire par certaines « fauvettes » qui viennent chanter au-dessus des tombes pour distraire les disparus ou réconforter les vivants dans la peine, que de nombreux poètes et des plus célèbres viennent  souvent  dans le cimetière de notre petit village se recueillir et réciter quelques vers, près de leur ami.

    Ne doutons pas que « là-haut » Jean, le mari de Madame Goutebaron et son ami le poète  Guy-Lévis-Mano  soient de nouveau réunis pour l’Eternité. Les Chemins du Passé prennent part à la peine de ses proches et de tous ses amis.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :