• Victor DUPRE le champion de Roanne



     

    <o:p> </o:p>

    VICTOR DUPRE LE CHAMPION DE ROANNE<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Seconde partie<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    En cette année où le tour de France fait étape à Roanne, il semble intéressant de reproduire ici un article de mon ami Guy Trévarin certainement un des meilleurs « historiens » du cyclisme à Roanne.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    La paix revenue, Victor Dupré s’installe commerçant place de <st1:PersonName productid="la Mairie" w:st="on">la Mairie</st1:PersonName> à Villeurbanne où il se marie le 27 avril 1922 avec Anne Montarde, née à Vougy le 20 novembre 1868.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le démon de la compétition étant vivace, il persiste en participant à l’âge de 38 ans à des courses sur piste ; entre autre un dernier six jours de Paris (où il abandonne) et le « Grand Prix des Clubs de France » organisé par le Vélo-Moto-Sportif, au vélodrome des Cerisiers le 10 septembre 1922.<o:p></o:p>

    Puis il met sa notoriété, sa sympathie et sa modestie au service des organisations sportives locales et sert d’exemple à ceux qui rêvent de devenir des champions.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Lister tout le palmarès de la carrière du champion Roannais est chose impensable, tant la liste serait longue.<o:p></o:p>

    Après avoir raccroché définitivement le vélo, il se retire à Commelle-Vernay au lieu dit-les Granges, où il décédera le 9 juin 1938.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Un mois après son décès, le 9 juillet, la municipalité d’Albert Sérol décide que le vélodrome municipal des Cerisiers s’appellera vélodrome Victor Dupré. Le 14 octobre 1949, le conseil municipal de Roanne décide que la petite rue des Cerisiers s’appellera désormais la rue Victor Dupré.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    A Vernay au centre du cimetière, sont inhumées quatre personnes de la famille Dupré :<o:p></o:p>

    ·        Jeanne Bargeon Vve J.P. Dupré 1850-1932 (sa mère)<o:p></o:p>

    ·        Anne Montarde, épouse Dupré 1863-1937 (sa femme)<o:p></o:p>

    ·        Victor Dupré 1884-1938<o:p></o:p>

    ·        Léa Dupré 1904-1973 (sa cousine née à Arfeuilles, décédée à Vichy, habitant Le Coteau)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L’imposant monument funéraire au centre du cimetière semble abandonné, aucun vestige de recueillement ou de visite n’est présent.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La rue qui jouxte le cimetière de Vernay porte le nom de :<o:p></o:p>

    « Victor Dupré 1884-1939 Champion du Monde 1909 » (2)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Dernier hommage rendu au champion roannais.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    NOTES <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La biographie de Victor Dupré comporte de nombreuses anomalies :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    -         sur le « Gotha du cycle », sa date de naissance : 26 avril 1883 est fausse la date réelle est 11 mars 1884.<o:p></o:p>

    -         (1) l’année de décès sculptée sur la stèle au faubourg Clermont est erronée 1939 au lieu de 1938.<o:p></o:p>

    -         (2) Anomalie sur le marquage des plaques de rue de Commelle Vernay / 1939 au lieu de 1938.<o:p></o:p>

    -         Certains ouvrages indiquent que Dupré et Lapize furent premiers au Six jours de Paris, nous avons rappelé qu’ils ne furent que seconds. Nuance…<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    SOURCES :<o:p></o:p>

    -         Mairies de : Roanne, Vougy, Le Coteau et Commelle-Vernay.<o:p></o:p>

    -         Archives de la médiathèque de Roanne<o:p></o:p>

    -         Documents personnels.<o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :