Statistiques
  • 2 connecté(s)
    Total de 461 128 visiteur(s)
    Site créé le 20/02/2006
Horloge
Moteur de recherche
Accueil » Accueil
  Articles de cette rubrique :
 
vernet la varenne 1
 

EN SAVOIR UN PEU PLUS
SUR LE CONCERT DU MARDI 4 AOUT 2015


Il aura lieu en l'Eglise Notre-Dame de l'Assomption à Vernet-la-Varenne (63), à 21 heures. Avec Marie-Noëlle Cros, soprano, Guillaume Amiel et Nicolas Casanova, cornistes et Alain Renault au piano, ainsi que l'ensemble vocal Scherzi Musicali, bien sûr.


Musicali Dona a choisi de présenter ce concert assez inhabituel qui laissera une place importante à plusieurs pièces pour cors et piano, soit instruments seuls, soit en accompagnement des voix.


Une soirée originale et de grande qualité vous attend. Venez nombreux 

 

vernet la varenne 2
Jeudi 30 Juillet 2015 à 09h54 dans AccueilPoster un commentaire
aix echo juillet 1
LIRE LE SOMMAIRE DANS LA RUBRIQUE NOS LIVRES
Mercredi 29 Juillet 2015 à 11h35 dans AccueilPoster un commentaire
TOUR DE FRANCE 2015 3
 
TOUR DE FRANCE 2015 4
 
TOUR DE FRANCE 2015
 
 
TOUR DE FRANCE 2015 2
 

L’Histoire de France est aussi faite de petites histoires et d’anecdotes, les voies de communication sont indissociables de celle-ci et le col du Pin Bouchain (760m), situé sur la RN7 à la limite des départements du Rhône et de la Loire, regorge à lui tout seul d’Histoire.

Rappelons tout d’abord que le col du Pin Bouchain est le premier col franchi par le Tour de France, lors de la 1ère étape du premier Tour (1903) qui s’est déroulée de Paris à Lyon (467 km) et gagnée par Maurice Garin (futur vainqueur de la course) en 17h45’44 soit une moyenne de 27,28 km/h. Le lendemain, lors de l’étape Lyon-Marseille (374 km), c’est le premier col à plus de 1000m qui était franchi: le col de la République (1161m) à coté de St-Étienne.

Le col du Pin Bouchain est également le point culminant de la Route Nationale 7, certainement la plus célèbre route de France. Construite vers 1835, la RN7 était la plus longue RN de France (996 km) ralliant Paris à Menton, c’était l’un des principaux axes routiers pour descendre « dans le Sud », pour les vacances par exemple, avant que les autoroutes ne la supplante définitivement. Plus loin dans le temps encore, et passant par le col du Pin Bouchain, la voie Romaine reliait Lugdunum (Lyon – Capitale des Gaules) à Rome; puis la « Grande Route Royale », rénovée vers 1750, allait de Paris à la Méditerranée via Lyon. Enfin, cette route devint Route Impériale durant l’Empire (Route Impériale N°8) pour rejoindre, de Paris, Rome. Ce parcours est donc destiné à visiter ces lieux historiques, dominés par le col du Pin Bouchain, véritable cauchemar des voyageurs de tout temps.

Un peu d’histoire : le col du Pin Bouchain se nomma longtemps le col de la Chapelle a cause d’un édifice religieux bâtit à son sommet, détruit par la suite dans un incendie. Au moment  où Napoléon I° rectifier les routes de l’empire, les géomètres prirent pour point le plus haut de se passage, un Pin (arbre) se trouvant sur le terrain d’un sieur Bouchain. Ce col mythique était baptisé.

Lundi 27 Juillet 2015 à 11h20 dans AccueilPoster un commentaire
LAY 2015
 
POUR EN SAVOIR PLUS :
 
Dimanche 26 Juillet 2015 à 12h13 dans AccueilPoster un commentaire
VISITE DES ARCHEOLOGUES DE BALBIGNY
 

           Compte-rendu de la visite de l'Association " Groupe d'Histoire et d'Archéologie de Balbigny " du 25 Juin 2015

       (Jean-Noël Cimetière)

 

Pour notre association, Christian et moi-même accompagnions Bertrand, tandis que Monsieur PORTERON était, lui, accompagné d'environ 25 personnes.

              1ère visite :7 Tableaux de la collection Fesch à l'église de St Symphorien de Lay. Bertrand, et son public furent frustrés pour présenter ces tableaux, en raison de l'absence d'alimentation électrique de l'église. Le père Gervais ZANNOU n'étant pas joignable, nous n'avons pas pu profiter de l'éclairage. Mais Bertrand a su tout de même utiliser le " clair-obscur " pour nous proposer l’histoire de ces tableaux.

            2ème visite :La Tête Noire. C'est dans la rue, devant la façade extérieure, que Bertrand a rappelé l'histoire de ce bâtiment. Une fois à l'intérieur, nous avons reçu un accueil plutôt " sec " de Marie-Claire Gros, du fait qu'un rendez-vous était prévu, quelques minutes après, avec un service de la Copler, au rez de chaussée. Autre argument avancé : le fait que les salles du 1er étage n'étaient pas préparées à la visite.

(Nous aurons l'occasion d'aborder le sujet lors de notre prochaine réunion).

             3ème visite : Le village de Lay   Bertrand a guidé tout le groupe à travers les ruelles de Lay : nous avons fait un arrêt à l'église, dans laquelle on a visité la salle du Trésor, et ses curiosités. Puis, nous avons déambulé dans le village, en empruntant le chemin de ronde : sur celui-ci, près du cimetière, Bertrand a profité d'une magnifique vue sur la campagne, pour apporter quelques commentaires. Plus loin, nous nous sommes arrêtés près du lavoir, pour jeter un œil sur le jardin médiéval, encore, en cours d'aménagement. Nous avons ensuite rejoint la place des Halles, où nous avons terminé notre tour, après avoir écouté, bien entendu, l'histoire des 3 tours.

              Pour prolonger nos échanges, avec le Groupe d'Histoire de Balbigny, Monsieur Porteron nous a invités à boire, avec eux, l'apéritif à l'Auberge du Viaduc, après nous avoir offert une boîte de macarons, que nous avons partagée.

Vendredi 17 Juillet 2015 à 11h32 dans AccueilPoster un commentaire